LE

Le conseil d’administration du FELE

Retour
| 31 Juillet 2023 | 4233 vues

Un dispositif d’aide à la décision au cœur de la solidarité

 


 

Le Foyer d’entraide de la Légion étrangère (FELE) est un établissement public de l’État sui generis (“de son propre genre”), placé sous la tutelle du

ministère des Armées et dont la forme juridique actuelle résulte du décret du 30 mai 2014. Son directeur est nommé pour trois ans et son fonctionnement est régi par un conseil d’administration dont le général commandant la Légion étrangère (COMLE) est le président. Composé du colonel adjoint au COMLE, du chef d’état-major du COMLE, des chefs de corps des unités de la Légion étrangère, des représentants de catégorie et de deux personnalités qualifiées, le conseil d’administration du FELE approuve, a minima deux fois dans l’année, les comptes qui lui sont présentés et vote les crédits destinés à la mise en œuvre du modèle social et de solidarité de la Légion étrangère.

Ce conseil s’est réuni le 30 mai 2023 au quartier Vienot à Aubagne. L’occasion a été donnée à son directeur actuel, le lieutenant-colonel Franck Joseph, de faire un point de situation précis sur les résultats financiers de l’année 2022 et sur toutes les actions de solidarité votées en 2022. Il a notamment évoqué le fait que le FELE restait un établissement public qui, en 2022, n’a pas vraiment connu la crise, malgré la hausse généralisée des coûts de production et la situation géopolitique tendue. Porté par les dons, les legs, la vente du vin de Puyloubier et du magazine Képi Blanc, ainsi que des bénéfices de ses quatre boutiques (dont la boutique en ligne), le FELE a été considéré par l’expert-comptable comme un établissement sain qui lui a permis de financer en toute assurance le nouveau modèle social dont les contours ont été définis en 2021 par le COMLE.

L’année 2022 a été particulièrement riche en matière d’actions sociales (prêts, secours, achatsde matériels de rééducation, accueil des familles de légionnaires ukrainiens ...), au profit des légionnaires, des anciens légionnaires et de leur famille (veuve et orphelins). L’investissement mémoriel, qui incombe également dans ses statuts au FELE, n’a pas été non plus en reste avec la réalisation, au quartier Vienot, d’une sculpture dédiée aux porteurs de la Main, la construction d’un columbarium au carré Légion du Coudoulet (Orange), le financement d’une chapelle au 2e Régiment étranger d’infanterie ou bien la poursuite des travaux du musée de l’uniforme au sein même de l’Institution des invalides de la Légion et étrangère (IILE). Ce conseil d’administration a permis également au chef de la division “Entraide”, le lieutenant-colonel Hubert Favrot, acteur principal de la solidarité Légion, de faire un point d’étape sur l’extension de l’infirmerie de l’ILLE qui comprendra, à terme, un centre de balnéothérapie et de kinésithérapie destiné aux blessés et aux pensionnaires de l’IILE.

Pour cette année 2023, les projets de solidarité, votés en conseil d’administration, ont notamment concerné :

la mise en place systématique au profit des régiments d’une allocation unique et immédiate de 2 000 €, pour chaque décès d’un légionnaire servant à titre étranger (en ou hors service, imputable ou non imputable au service) ;

le versement d’une allocation annuelle de 1 000 € à toutes les unités en charge de la gestion d’un ou de plusieurs carrés “Légion” ;

la poursuite du plan d’actions sociales comprenant notamment un soutien financier supplémentaire qui sera apporté à la Maison du légionnaire dans le cadre de la reconstruction du bâtiment “Cattanéo”.