LE

GRAND FORMAT. Une vie de légionnaire

Retour
| 24 Juillet 2016 | 8994 vues

Ils ont entre 18 et 25 ans, viennent du monde entier et ont choisi de servir la France. Édouard Élias a partagé le quotidien des légionnaires du 2e régiment étranger d’infanterie, basé à Nîmes, qui compte aujourd’hui 1.300 hommes.


Publié le 24 juillet 2016 à 07:40 | L'Obs

Salle d’honneur de la caserne, le 7 août 2015. Les jeunes volontaires se voient remettre, à l’issue de leur formation "technique", les insignes de leur régiment. Une cérémonie qui marque leur véritable entrée dans la Légion. (Édouard Élias)

 

Gare de Nîmes, le 14 août 2015. À l’intérieur du képi de ce jeune légionnaire, une photo de lui avec son amoureuse. (Édouard Élias)

 

Pont du Gard, le 15 août 2015. Ce soldat, en visite sur le site du célèbre viaduc du sud de la France, symbole de l’antique civilisation romaine, est le premier Panaméen à intégrer la Légion étrangère. (Édouard Élias)

 

 

Eglise Sainte-Baudile à Nîmes, le 29 avril 2015. Les militaires assistent à la messe dédiée à la bataille de Camerone, qui opposa une compagnie de la Légion étrangère aux troupes mexicaines le 30 avril 1863. (Édouard Élias)

 

Le reste de l'article sur : http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/societe/20160713.OBS4647/grand-format-une-vie-de-legionnaire.html