« Zino », entrée d’un fonds exceptionnel au Musée de la Légion

Le fonds d’atelier et les souvenirs du légionnaire et peintre Alexandre Zinoview (1889-1977), engagé volontaire pendant la Première Guerre mondiale, entrent dans les collections du musée de la Légion étrangère.

En août 1914, quand Alexandre Zinoview s’engage à la Légion étrangère, personne n’imagine que ses œuvres, produites sur le champ de bataille, rejoindront le patrimoine de la Légion étrangère. C’est désormais chose faite, puisque le musée de la Légion étrangère, avec le soutien financier de la Société des Amis du Musée de la Légion étrangère et du Foyer d’Entraide de la Légion étrangère, vient d’acquérir le fonds d’atelier et les souvenirs du dessinateur et décorateur des Années folles. Cet ensemble prestigieux est constitué de soixante-dix œuvres (huiles, aquarelles, dessins), quatre cent quatre-vingts photographies et plus de deux cents courriers, auxquels il faut ajouter la tenue que l’artiste portait en octobre 1918, lorsqu’il défila avec un détachement de la Légion étrangère à Washington.


Alexandre Zinoview est né à Moscou en 1889. Artiste éclectique, il s'engage à la Légion étrangère quand éclate la Première Guerre mondiale. Naturalisé Français en 1938, il s’installe dans les années 1950 dans le Sud de la France. Il décède en 1977.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans votre magazine « Képi Blanc, la vie de la Légion étrangère ».


LCL ® Carpentier
DRP/Multimédia

| Ref : 745 | Date : 28-07-2021 | 2054